Une organisation adaptée aux indépendants...

Il nous paraît ici important de préciser en quelques points, notre approche du Télétravail en tant qu'indépendant.

      • Le télétravail est une organisation...

        C’est avant tout une méthode de travail qui consiste à exécuter une tache ou mission, de manière souple (régulière, ponctuelle, urgente), pour un donneur d'ordre ou client, à distance, mais de la même manière que si elle était réalisée dans les locaux de l’entreprise ou du client. Les nouveaux moyens de communication (Internet, téléphone, fax...) permettent de rester en lien avec son donneur d’ordre ou client.

        Il est possible d'alterner des périodes de travail chez le client, et des périodes dans un autre local : un domicile par exemple ou un autre espace de travail (Ici).

      • Avoir un métier pour télétravailler...

        Pour être un "télétravailleur", il faut d’abord posséder un métier compatible avec cette méthode de travail, une expérience et des compétences appropriées, spécifiques à chaque profession.

      • Se former au télétravail.

        Faire le choix d'adapter son métier au télétravail en effectuant une formation, c'est garantir à son client la parfaite maîtrise de cette méthode de travail. Plusieurs mois sont nécessaires pour avoir une connaissance approfondie de ses propres aptitudes rapportées au métier concerné. Obtenir une certification (niveau Maîtrise) distinguera les télétravailleurs ayant validé cette formation (Notre choix).

      • Une téléassistante ou télésecrétaire indépendante ?

        C'est une personne qui exécute des tâches et missions à distance pour plusieurs clients. Elle propose un service d'assistance (conseil, secrétariat, gestion...) à la carte. Elle intervient soit en remplacement lors de congés ou formations, soit régulièrement pour un client qui en a fait le choix. Plus simple, plus souple et moins coûteux qu’un recrutement, elle est à l'écoute des besoins et s'adapte au flux de l'activité de ses clients. Elle établit une collaboration professionnelle de confiance.

        Elle assume ses charges sociales et patronales, ainsi que celles liées à ses locaux et à l’équipement bureautique et informatique. Le client ne paye qu'une prestation, sans charges.